Argent & Joie

Comment transformer votre relation à l'ARGENT dans la JOIE en seulement 7 jours?

 

- Apprenez à vous libérer de votre peur de manquer d'argent

- Remodelez votre subconscient pour briser tous vos plafonds de verre limitants !

J'ai une histoire à vous raconter !

J'AIME L'ARGENT ET L'ARGENT M’AIME.
 

Lorsque je me suis dit ça la première fois, dans mon corps, tout mon univers s'est retourné... Comment pouvais-je aimer l'argent et me laisser aimer de lui ? Je ne pouvais pas aimer l’argent puisqu’il manquait à ma vie et que j’étais torturé par lui. Alors imaginez un peu l’idée de me laisser aimer de lui !!! 
Dans cette simple phrase, je me suis permise de rencontrer toutes mes projections, points de vue, considérations et limitations concernant l’argent.


Nous ne pouvons guérir d’une relation que lorsque nous avons reconnu que notre relation était malade. Pour se guérir, encore faut-il être en conscience de la maladie. Parfois nous avons tellement l’habitude de vivre en état de déséquilibre en y étant complètement identifié, que nous ne pouvons pas imaginer vivre différemment. C’est un peu comme si un homme rencontrait un mendiant dans la rue et lui demandait : « Eh, il n’est pas trop lourd ton manteau ? » et le mendiant répondrait : « Quel manteau ? ».


L’idée dans ce programme c’est de vous révéler votre rapport à l’ARGENT ! 


Nous avons des relations avec nos enfants, nos conjoints, nos parents, nos amis, mais aussi avec l’eau, la nourriture, le sexe, notre pays, etc… et bien évidemment avec l’argent. 
L’argent est un sujet très tabou en France ainsi que dans d’autres pays, et les complexes liés à l’argent y sont profondément ancrés au même titre que la sexualité.

 

 

EUREKA !

 

Êtes-vous prêt(te) à vous rencontrer dans votre profondeur et dans votre vulnérabilité avec l’énergie de l’argent ? 

 

Il y a encore quelques temps ma réalité financière était complètement différente  d’aujourd’hui, j'étais en fin de droit de chômage et la vie m'invitait à m'autonomiser financièrement.

 

 

J’avais un choix à faire, subvenir seule à mes besoins  ou redevenir salariée 35h pour 1400€ par mois... 4 enfants à élever  des traites à payer, des travaux à faire dans la maison ... et j’en passe !
Quelle angoisse !!! Cette peur du vide et de me lancer me tétanisait ! 

Devenir autonome et gagner mon propre argent, indépendamment d’être salariée ou de percevoir une allocation chômage, ne faisait pas partie de ma réalité de conscience. J'avais déjà eu une affaire en tant que thérapeute quelques années auparavant mais le CA que je générais n'était pas suffisant pour que j'en vive pleinement. J'avais donc dit dans notre jargon, « Un travail alimentaire ». Je faisais des animations pour des marques de parfum dans des parfumeries. Chaque fois que je rentrais dans une parfumerie c'était lourd et contraignant pour moi. Mon âme hurlait au-dedans, et pourtant je me forçais à le faire, « parce qu’on ne fait pas toujours ce qu'on veut dans la vie pour être heureux ! ».

 

 

Combien d'entre vous restent encore sous l'emprise de ce paradigme, par peur de se lancer ou de reproduire des échecs? Combien d'entre vous restent le cul assis entre deux chaises?
Combien d’entre vous sentent un potentiel énorme dans leur être profond et pourtant l’argent ne rentre pas et ne circule pas dans leur vie ! 


Etre le choix, et me choisir furent pour moi les premières clés.
J’ai commencé par faire une liste de ce que je choisissais pour moi. J’ai écrit tout ce qui me venait. Jamais je ne m’étais autorisée à écrire ce que je voulais pour moi, parce que j’étais une addict de la prise en charge de l’autre. Formatée pendant des années à 
DONNER, je n’avais pas appris à RECEVOIR et pourtant je pensais y être arrivée.
En fait n’ayant jamais conscientisé ce que je voulais vraiment, je me mettais dans la posture du non recevoir.